Marion Laurent

ilias-18-01-2017_0230

Seul membre féminin du bureau d’IGR Eur’Hope, Marion surnommée aussi « La secrétaire », apporte gaietée et bonnes idées au sein de l’association ! A l’image du loup, elle sait apporter une valeur ajoutée tout en restant fidèle à ses garçons.  Secrétaire et responsable communication, elle va nous en dire un peu plus sur elle et cette association !

 

Présentation rapide de Marion :

21 ans –  DUT TC et master RH: Ayant une capacité relationnelle, elle est investie et sait rassembler les gens dans la bonne humeur.

 

Ancienne membre d’Entreprendre, pourquoi avoir rejoint cette folle équipe d’IGR Eur’Hope ?

« Et bien justement pour le bureau, car je m’entends bien avec les gars et quand ils m’ont proposé, j’en étais ravie. En plus on part de rien donc c’était un véritable challenge et en tant qu’ancienne membre d’entreprendre j’aime la création de projet donc c’était parfait ! C’est l’occasion pour moi de m’exprimer librement car je sais que les gars me respectent et m’écoute. Et puis, il faut l’avouer c’est un projet enrichissant du point de vue culturel. « 

 

En quoi consiste ton rôle dans l’association ?

« En tant que Secrétaire et  Responsable communication je suis chargée de la communication interne et externe de l’association. Je gère, en effet, les différents supports de communication de l’asso (réseaux sociaux…). Mais ce que j’apprécie, c’est justement le fait que je ne sois pas cantonnée à un rôle spécifique. Je participe aux diverses actions (vente de brioche, réparation vélos…). »

 

Marion tu ne participe pas à l’aventure, peux-tu nous en dire davantage ?

« Et bien c’est un choix personnel mais cela ne change rien sur mon degré d’implication et je suis ravie de voir les autres partir, j’espère même pouvoir les suivre pour relayer leur aventure aux élèves et personnes qui nous ont soutenus ! « 

 

Et l’an pro… Que devient l’asso ? Que deviens-tu ?

« Et bien j’espère que l’association sera reprise et que le bureau sera s’approprier le projet tout en restant dans les valeurs fondamentales actuelles. Quant à moi j’envisage la césure pour m’ouvrir davantage l’esprit et m’approprier de nouvelles cultures. «